Accueil > Bois énergie > Economie - Marché > Ademe Synthese prix combustibles bois 2013 et 2014

notice

Ademe Synthese prix combustibles bois 2013 et 2014

  • Imprimer
Auteur
Ademe
Résumé

Cette étude, réalisée par CODA Stratégies pour le compte du département Bioressources de l’ADEME, a été menée à partir d’interviews téléphoniques : de revendeurs et négociants de combustibles bois (252 entreprises interviewées), de producteurs de granulés (31 producteurs interviewés), de 8 entretiens en face à face, d’une recherche de prix sur Internet, avec un relevé de prix portant sur plus de 500 entreprises, tant pour le bois bûche que pour le granulé.

Ces enquêtes ont permis de déterminer les prix hors livraison et incluant la livraison des principaux combustibles bois offerts sur le marché. Ces prix ont été recueillis dans les unités utilisées par les fournisseurs (stères, tonnes, m3, MWh). Les résultats sont présentés selon les quantités physiques couramment utilisées sur le marché et convertis en unité d’apport énergétique (kWh PCI).

Conclusion : L’énergie bois demeure la moins coûteuse sur le marché, quelles que soit les alternatives envisagées. Il faut cependant relativiser ce constat en notant que, sur certains marchés, et notamment le granulé, la variation des prix est importante au cours de la dernière période. La perception des évolutions du marché diffère considérablement selon les catégories de professionnels considérées et selon la destination des produits.

Sur le marché domestique, pour le bois bûche, la situation des professionnels est aujourd’hui fragile. Les sociétés interviewées se plaignent de la concurrence des autres formes de commercialisation (agriculteurs, propriétaires forestiers, auto entrepreneurs) qui pèserait fortement sur les prix. Par ailleurs, ces professionnels déclarent ne pas avoir pu répercuter intégralement la hausse récente de la TVA en raison de la situation concurrentielle. Sur ces marchés, la labellisation des produits, l’offre de bois plus sec et/ou de meilleure qualité, la valeur ajoutée associée à de nouvelles prestations (rangement des bûches, livraison sur palettes…) pourraient constituer des leviers pour améliorer la situation. L’enquête réalisée montre que ces pratiques demeurent à ce stade très minoritaires, même si elles permettent de réelles plus-values pour ceux qui y recourent.

En revanche, pour ce qui concerne l’offre de granulés, la situation des offreurs apparaît nettement plus favorable. Non concurrencés par le marché informel, ces offreurs bénéficient en outre d’une demande en forte croissance, qui les place en position favorable.

Sur le marché professionnel, la dynamique est favorable aux offreurs de plaquettes forestières et de granulés. Au cours des dernières années les prix ont progressé significativement et la demande reste forte.

Type de ressource
Thèmes
Année de publication
domaines
Niveau de diffusion
Territoires
Télécharger
PDF – 1.6 Mo